График работы:

Магазин в Киеве: ежедневно 10:00–20:30

Прием интернет-заказов: круглосуточно

0
Мой заказ
Рус
Добавьте товары в желания

Ligne de Front #58 Novembre-Decembre 2015, французский язык

В наличии
Артикул: MAG-00033
135 грн
В желания
Войдите на сайт чтобы
добавить товар в список желаний
Описание

Ligne de Front #58 Novembre-Decembre 2015, французский язык. 

Le sommaire:

  • Un an après: le bilan des opérations contre Daech. L’actualité du week-end renforce l’intérêt de cet article du magazine Ligne de front. Alexandre Thers fait un bilan mitigé des actions menées par une coalition bien timorée. Les connaisseurs de la « res militaris » savent bien qu’on ne gagne pas une guerre par le « tout aérien ». A suivre, évidemment…
  • Le Mauser K98k, retour sur un mythe. Un article très technique mais néanmoins passionnant de Thierry de Villeneuve sur une arme de légende: le fusil allemand de la seconde guerre mondiale: de sa conception  à son emploi, ses qualités et ses imperfections, les différentes versions. J’ai bien apprécié.
  • Le rêve SS, le mythe du « soldat-paysan ». Nicolas Bernard nous propose le programme dément des nazis quant à l’exploitation de leurs conquêtes à l’est, une fois la guerre terminée. Ça fait clairement froid dans le dos quant au sort des populations locales. En même temps, on peut aussi mesurer le ridicule conceptuel quant à l’exploitation des terres dépeuplées par une armée de « soldats-paysans » rassemblés dans des villages et bourgs agricoles et bucoliques…
  • Les « SS » et les « bouchers de Roosevelt ». C’est amusant de constater que la première partie du titre de l’article a disparu dans le titre de la page de couverture. J’ignorais et je suis très surpris que la 7th Armored Division US ait eu un surnom tel que « Les SS de Roosevelt »… Sur le fond, il s’agit de deux articles différents rédigés par Benoît Rondeau pour la 7th Armored Division et d’Hughes Wenkin pour la 4th Armored Division. Autant j’ai trouvé l’article d’Hughes Wenkin de qualité et attrayant, autant j’ai été déçu par celui de Benoît Rondeau qui se résume à une simple relation linéaire des opérations de l’unité étudiée. Un peu surprenant.
  • La grande illusion. 1944: les Allemands peuvent-ils encore remporter la bataille décisive ? Le parti-pris d’Alexandre Thers est d’analyser l’année 1944, sur le front de l’est, sous l’angle des capacités allemandes à faire pencher le sort des armes en leur faveur par la recherche de la bataille décisive si importante dans leur doctrine militaire. Que nenni me direz-vous ? Alexandre Thers en fait ici la démonstration argumentée.
  • Les magiciens de la Tamise. Les Anglo-saxons ont-ils vraiment leurré la Wehrmacht sur le lieu du débarquement ? Alexandre Thers se lance dans une réponse détaillée des plans de déception alliés. Sa conclusion est mitigée mais il aurait sans doute pu appuyer sa démonstration en mesurant finement le retard pris par les unités importantes stationnées dans le Pas-de-Calais à basculer vers le front de Normandie.
  • Une belle rubrique de recensions d’ouvrages. Mon seul regret: qu’elles ne soient pas signées par leurs auteurs !
Новый отзыв или комментарий
Войти с помощью
Оцените товар
Отправить
Наверх